Créer un site internet

Parlez "vrais" !!!!

Parlez "vrais"
Les mots véhiculent des idées !
Choisissez vos mots  !!!.



Les Mots ont leurs significations propres .
Prendre un mot pour un autre c’est bannir les nuances .
Sans nuance il y a soit le blanc, soit le noir ….
Il est difficile d’avoir une discussion « sensée » sur de pareilles bases .

Il se fait que  le « système » a choisi avec soin les mots à utiliser et ceux à éviter à tout prix ,
et non sans raison … certains mots font clairement apparaître le réel sens des choses … ce qui est pour eux un danger vital ! …

 


Se réapproprer sa langue,
c’est la première étape de la libération !!!!

 

 



Salaire … On ne gagne pas sa vie, on gagne de l’argent et rien que de l’argent .

La question devient donc :

  • Soit  peut-on vivre décemment de son travail avec un tel salaire ?
  • Soit à l’inverse : est-il décent de toucher un tel salaire pour un tel travail ?

 

 
Travail …Appelons les métiers par leur véritable nom !!!

  • Dire « technicienne de surface » pour « femme de ménage » ou « ouvrier spécialisé » pour « ouvrier à la chaîne » n’a pas changé les conditions travail de ces personnes.
  • De la même manière, dire « top manager » ou « supérieur hiérarchique »,
    c’est juste une manière de ne pas dire « chef ».
  • Ne disons pas « ressources humaines », disons « service du personnel »
  • Ne dites pas « Vous ne remplissez pas « vos objectifs » mais ceux de l’entreprise « !!!
  • Votre patron et vous payez des cotisations sociales et non des charges sociales.
  • Ne parlons pas non plus de concertation sociale ;dans la plupart des cas,
    l’entreprise présentent aux syndicats ce qu’ils ont déjà décidé de
    faire et ces derniers n’auront que des aménagements mineurs à proposer….

 

Chômage… Appelons le par son nom !!!!

Quand on a perdu son emploi, on est chômeur, pas demandeur d’emploi (ce qui sous entend qu’il y a des emplois qui vous sont encore disponibles dans votre situation et à votre âge !!!

  • On subit une chasse aux chômeurs, pas un plan d’accompagnement ni des conseillers en accompagnement professionnel


Ne gommez pas les faiblesses humaines !!!

  • Gommer la faiblesse humaine, c’est gommer l’aide qu’on peut lui apporter.
    Des mots comme mal-voyant (sous entendu il voit quand même un peu …) ,mal entendant (sous entendu il entend encore un peu)
    SDF (sous entendu :il a encore un domicile…mais il n’est pas « fixe »  sont des escroqueries sémantiques !!!!

  • Ne confondons pas la « Solidarité » qui est un devoir citoyen avec la « Charité » qui est une aide individuelle !!!

Ne masquez pas la gestion catastrophique de l’Etat !

  • Ne parlez pas de dette publique, parlez de dette de l’Etat ; une dette publique
    sous entend que nous tous, citoyens, en sommes quelque part
    responsables, voire même coupables d’avoir vécu au dessus de nos moyens, alors que la dette de l’Etat est du pour l’essentiel à une injuste ponction des impôts et une mauvaise utilisation de ceux-ci (art 123 de Lisbonne, renflouement des banques …..

Parlons « clairement » de la crise !!!

  • Ne parlons pas de restructurations d’entreprises, parlons de licenciements, puisque « restructuration implique licenciement !!!
  • Ne parlons pas des lois du marché, parlons de décisions politiques ; parler de
    loi du marché, c’est expliquer en quelques mots qu’on n’y peut rien, qu’il
    existe des lois qui nous dépassent et que le marché, c’est comme la gravitation, on n’y échappe pas. Or, tout cela relève de décisions parfaitement humaines taxes, barrières douanières, etc …) , dans lesquelles les êtres humains doivent avoir une prise mais n’en ont guère …..
  • Ne parlons pas de mondialisation mais de compétition généralisée effrénée  au niveau mondial.
  • Ne parlons pas de confiance des investisseurs, disons plutôt « possibilité pour
    les investisseurs de faire des profits certains et faciles à court terme » en se servant en cela des palliatifs mis à leurs disposition pour tenter (fort maladroitement) de réduire (en apparence) le nombre de chômeurs !!!
  • Ne disons pas « attirer les investisseurs » mais baisser les impôts et les taxes qui les concernent ,ce qui a pour corollaire de les transférer « in fine » sur les « travailleurs » )
  • Ne disons pas « confiance des ménages », il s’agit en réalité de « consommation des ménages » …ils « doivent » consommer ne fusse que pour garantir leur minimum vital et donc ils « doivent » acheter … qu’ils aient ou non confiance !!!

 

Parlons clairement de la « croissance »

  • Que doit-on entendre quand on dit « développement durable » ?
    S’agit-il de polluer moins pour polluer plus longtemps ?
  • La croissance, en soi, ça ne veut rien dire ;nous devrions systématiquement
    parler de croissance économique, et rien que de cela puisque c’est la seule chose « chiffrée
    On ne parle jamais de la croissance du bien être, de la croissance éducative .. et pour cause…elles se cassent toutes la gueule  !!!!

Ecologie :

  • Dénonçons la pratique du greenwashing : voitures propres, énergie verte,
    appareils « écologiquement responsable », tout cela n’est qu’une stratégie destinée
     à vendre des nouveaux produits bien souvent « inutiles » pour remplacer des produits déjà existants et qui fonctionnent très bien en ayant un impact écologique fort raisonnable : les véhicules à moteur à explosion par exemple .
    En fait on essaye de relancer la croissance économique par l’obligation légale d’acheter de nouveaux produits obligatoires mais « supposés » être « vert » ....

 

Ajouter un commentaire

 
×