Propaganda

 

Propaganda est le titre d’un livre que l’on peut commander aux éditions « Zones » .
Auteur Edwards Bernay
15 euros 150 pages

C’est un livre qui ne parle pas de politique, mais de publicité .
Il date d’avant la tv … même des débuts de la radio….

Pour tout dire, on y retrouve même un passage dans lequel l’auteur est tout content que :
 « le nombre de lynchages de « nègres » a diminué après une campagne publicitaire … »
Ca date donc « un peu » …
Seulement les idées sont et restent « bonnes »
Il n’est pas « transcendant », mais il est « intéressant » .

Je le résume « ici » … et je la développe « un peu » à ma mode …..


La propagande est-elle par nature « immorale » ?.

C’est une question de « bobo » .
On s’en fout en réalité  .
Qu’elle soit « morale » ou « immorale », le point principal est qu’elle existe .

Bon …
Admettons….
Mais est-elle morale ou immorale ?

Ca dépend ….

  • Ca dépend comment elle est faite .
  • Si elle repend la vérité , elle est morale .
  • Si elle repend le mensonge elle est immorale ….
  • Intrinsèquement elle n’est ni morale, ni immorale .

Dans les faits la propagande est-elle immorale ?

Oui tout à fait, et pour de multiples raisons .

Une bonne campagne de propagande commence par coûter fort cher .
Elle n’est donc pas accessible à tous de la même façon .
Elle favorise donc les plus riches indépendamment du message produit ; si seuls les riches peuvent se permettre le message publicitaire, et même si ce message est rigoureusement « exact » , on n’entend qu’un seul son de cloche .

Une campagne qui coute fort cher doit être fort rentable .
Autant dire qu’il est pratiquement certain que l’on va passer insensiblement de la publicité informative pure à la manipulation mentale plus ou moins instrumentalisée.


La propagande est-elle « honnête » ?

Encore une fois, une question sans réponse .
L’exemple type est l’exemple de la politique .

Qui est ce qu’on choisit ? Par définition, un candidat .
Qui veut-on pour gouverner ? Par définition (croyance populaire) , un homme politique .

C’est tout à fait faux : celui qui va gouverner ,c’est le candidat  devenu « élu ».
Le meilleur des deux candidats en première analyse .
Mais ça ne veut pas dire que le meilleur des 2 candidats sera le meilleur des 2 hommes politiques !!!

Le meilleur exemple est l’étude de la politique durant des guerres où l’existence même de la nation est en jeu .

  • Durant la 2° Guerre Mondiale, vous avez eu de Gaulle et Churchill .
  • Deux hommes politiques à la carrure « indiscutable » .
  • On les aime ou on les aime pas, mais question « carrure »,il n’y a pas discussion .
  • Ces hommes ont fait la Guerre de façon « brillante »  .
  • Ces hommes sont des artisans de la Victoire .
  • Ces hommes se sont fait débarquer au premier tournant une fois la guerre terminée …

 

Il existe donc un malentendu absolu entre :
le concept de « candidat » et le concept « homme politique » .


La répartition des tâches :

Une publicité adéquate, coûte très cher…parce que c’est un produit très complexe …
Elle nécessite une multitude d’intervenants :

  • Des psychologues,
  • Des sociologues,
  • Des spécialistes en analyse de la société,
  • Des spécialistes en analyse des médias,
  • Des spécialistes en incendie (clouer net le bec à une « attaque ») .
  • Des spécialistes en contre attaque et coups tordus : à chaque attaque, une riposte au moins équivalente en ignominies
  • Et des masses de données ….

    Exemples typiques de « catastrophe » :

Au Vietnam, les américains offraient aux veuves de guerre sud vietnamiennes une maison .
Pour des raisons de standardisation, le toit était en pente unique .
Catastrophe !
Scandale !
....Les maisons à toit en pente unique au Vietnam signalaient la maison d’une prostituée !!!!

Au Japon, des  accessoires de toilette « blanc » .
Catastrophe !!!
....Le blanc au Japon, c’est pour la toilette des morts !!!!


Étude du sujet « électeur »

La psychologie des foules de Gustave Le Bon a montré qu’il existe 2 natures humaines :

  • La nature humaine de l’homme seul, chez lui .
  • La nature humaine du même homme seul mais « en foule » .


Un bon consultant fera une pub à l’adresse de l’un et de l’autre …
dans certains cas, l’un et l’autre ne sont pas nécessairement du même avis électoral :

Le même homme qui réfléchit dans son fauteuil pour un candidat « A » peut très bien gueuler » avec la foule pour un candidat « B » ».
Ca on s’en fout .
Ce qui compte, c’est qu’il vote pour le « bon » candidat, qu’importe ce qu’il pense ou ce qu’il gueule …

 


Les composantes de la société .

La société est loin d’être « une » ;il y a des quantités de divisions et subdivisions multiples .
Certaines sont inconditionnelles et durables la religion, le fait d’être un homme ou une femme .

D’autres sont beaucoup plus « fluides :
jeunes – vieux
citadin – banlieues -  provincial urbain – provincial ….
Instruits un peu-beaucoup-très fort …

On remarque que rarement les choix sont « binaires et définitifs » : homme – chrétien
La plupart du temps ils peuvent être multiples, et fluides :banlieusards – instruits .

Le « banlieusard », tant qu’il est dans sa banlieue, il est « instruit »,
si il vient se loger à Harvard, il sera sans doute : « citadin - peu instruit » …

A chaque fraction de la société , ses demandes, ses attentes, ses besoins, ses moyens d’information, ses « personnages » de référence….

Un seul message ne peut pas s’intéresser à tout un groupe .

Prenons par exemple le groupe des militaires :
Un « vieux » sera par exemple un caporal de  35 ans .
Un « jeune » sera par exemple un major de  35 ans .

 



Quelques idées de « publicité « pure » :

  1. Toutes choses étant égales par ailleurs… le produit significativement bien plus cher que les autres est perçu comme ayant de meilleur qualité .
  1. On peut être concurrencé dans sa gamme , mais aussi tout à fait hors de sa gamme .
    L’exemple type est la voiture « de course » : on ne sait pas avoir de l’argent pour tout . Il faudra bien choisir .
    Si la voiture « de course » coûte trop cher, on peut très bien se rabattre sur un voilier ….
  1. Il est impossible pour quelqu’un de définir clairement ce qui est bien et pas bien dans divers articles, pour la bonne raison qu’il n’a pas la connaissance brute des paramètres, ni la démarche scientifique pour évaluer tel ou tel point technique .
    Forcément, l’individu devra à un moment ou un autre faire confiance à ce que quelqu’un lui dit sans pouvoir le vérifier .
  1. A produits rigoureusement identiques, il est encore d’autres variantes qu’il est impossible d’évaluer concrètement : quelle est la qualité et l’accessibilité du service après vente ou simplement des possibilités d’achat des accessoires ?
    Ici aussi, il faudra faire confiance …
  1. Une caractéristique absolument sans aucun intérêt d’un produit peut devenir un critère majeur d’achat.
    Exemple : un urbanistes dont tous les immeubles sont plus haut que les immeubles préexistants dans la ville .
    Bon … Si l’appartement est au dernier étage, et l’immeuble construit sur une colline, va encore …
    Mais dans les autres cas ?
    Pourtant tous les appartements se vendent mieux, même ceux des étages inférieurs  …
  1. Il faut sortir de la spirale infernale .
    La spirale infernale type, c’est celle de l’alimentation .
    Il n’y a des limites qu’à une seule chose : la quantité d’aliments qu’on sait ingurgiter .
    Les critères d’achat sont principalement le prix et la qualité .
    Si vous diminuez les prix, la quantité vendue va augmenter ,mais il y a une limite… vous ne savez pas tout manger …
    Alors il y a une première échappatoire : la qualité ….
    Mais on ne peut pas être mieux que très bien …
    Faut trouver « autre chose » …
    Alors il faut trouver n’importe quoi comme connerie que le concurrent ne sait pas égaler ….par exemple : les moutons élevés sous le soleil de minuit, au-delà du cercle arctique ….

Les chefs invisibles .
 

Notre société est dirigée par des chefs invisibles .
Attention … « chefs invisibles » ,ne veut en aucun cas dire « gouvernement invisible » …

Il n’y a aucun lien entre eux, sauf des liens d’intérêts « personnels » comme nous allons le voir …

Certains sont tout à fait au courant qu’ils ont ce rôle ou qu’on leurs a attribué ce rôle, et ils en vivent « très bien » (c’est le cas des vedettes de cinéma ou de la mode) ,qui font de la pub directe ou indirecte ,du matin au soir avec en retour … un sérieux « retour » …
Ces gens se connaissent tous entre eux, et monnayent leurs notoriétés en fonction du tarif demandés par les autres .


D’autres sont au contraire tout à fait ignorant du rôle qu’on leurs fait jouer, et généralement ce sont des « intermittents du spectacle» (un savant,un journaliste qui a un « scoop »,un « survivant »,etc, etc …) : aujourd’hui, ils sont célèbres, demain ils seront de retour dans l’anonymat le plus total .
On peut leurs faire faire ce qu’on veut, souvent même gratuitement ; ils ne s’en rendent pas compte .
Quand ils s’en rendront compte, il sera trop tard ; leur heure aura passé, et plus personne n’aura besoin d’eux …


Il existe des chefs « invisibles » partout du haut au bas de l’échèle sociale et politique .
Pour le Président des USA ,ce sera probablement un directeur (« anonyme »… en tous les cas pour le grand Public…) ) d’un groupe de fonds de placements, et pour le club de pèche ce sera celui qui aura péché la plus grosse carpe ….

Savoir dénicher les chefs invisibles est extrêmement rentable ; ils sont de toutes façons « moins chers » (voire gratuit) que ce qu’il faudrait pour persuader individuellement chacun de ses ouailles.


Associations d’idées .

Ca c’est un point très important qui peut avoir des retentissements « politiques » .

Le contenu (le message que l’on veut faire passer) sera perçu en fonction de la qualité du contenant (le journal, le film, les acteurs dans la pub, etc, etc…) .
Si vous voulez faire de la pub pour un parfum, n’investissez en aucun cas dans « Le Sillon Belge » ; ce ne sera pas du fric perdu, ce sera pire encore ; ça associera le parfum à l’odeur du fumier !!!

Si le produit que l’on veut promouvoir est associé dans une pub à un autre produit (qui n’ a strictement rien à faire avec lui mais qui est déjà connu pour sa qualité, il va y avoir « transfert » de qualité de produits .
Si vous associez votre parfum à une Ferrari, c’est « vendu ».
Si vous l’associez à une Lada …. Va y avoir des problèmes ….


Bonne présentation des choses :

Lors de la guerre 14, le public américain était scandalisé par la très mauvaise médecine appliquée dans les « Hôpitaux de l’avant »
(en fait des postes d’évacuation, où la seule chose qu’on faisait était de « stabiliser » tant que faire se pouvait les blessés de l’avant pour les transporter à l’arrière pour y être traité) .

Impossible d’expliquer ça au public, pour qui un hôpital devait vous remettre d’aplomb et vous offrir des soins complets .

Si le public n’acceptait pas l’idée, les dons allaient s’effondrer .

L’idée était toute simple : changer le nom… l’ « Hôpital de l’avant » devenait « poste d’évacuation d’urgence « …
Rien n’avait changé, mais tout le monde était content …


Le « bon candidat » passe à l’antenne bien souvent  .

Le meilleur endroit pour sa campagne électorale, c’est la tv .
On ne passe pas « comme çà » à la tv .

On y passe en général dans les cas de figure suivants :

  • On participe à qq chose d’autre : par exemple une inauguration de n’importe quoi ….
  • On a réellement qq chose d’intéressant à dire (c’est « rare » …).
  • On a un temps de parole obligatoire (faut déjà être arrivé à ce stade là …).
  • On met de l’ambiance …Coluche par exemple…  (oui mais alors on sera pas élu …).
  • Il vous arrive qq chose …..   Ahhhhhh… Ca ça change tout ….

Évidemment si vous êtes copain avec le directeur de la chaine… rien ne vous interdit de passer tous les jours sur la chaine pour une raison ou l’autre …
Mais vous devez déjà être dans les finalistes …Avec une bonne chance pour l’arrivée …
Parce que si vous perdez les élections le retour de baffe sur la chaine sera» »sérieux » …,

Le candidat « en place » il passe à la télé « à l’œil …

Le candidat « en place » peut passer à la télé  « avant la période électorale » autant de fois qu’il le juge nécessaire (faut pas exagérer non plus)…

Comme on disait du temps de Ceausescu en Roumanie :

Pourquoi est ce qu’il n’y a pas de films pornos en Roumanie ?
C’est parce que Ceausescu est trop vieux pour tourner dedans ….


Il y  a bien qq chose qui va se passer, qui risque de se passer, qu’on regrette qui se soit passé …
Sarkozy était à ce sujet « imbattable » ….
 


Le « bon candidat »….il est « bien habillé » ….

Le bon candidat se doit d’être bien habillé .
Pas de façon « élégante » mais de façon « télévisuelle » .

Lors du duel décisif Kennedy-Nixon, Nixon avait un costume qui se détachait très mal du fond .
Lorsqu’on demandait aux personnes qui avaient entendu le duel à la radio,
Elles étaient toutes d’accord que Nixon avait gagné .
Lorsqu’on demandait aux personnes qui avaient vu le match à la télé,

Elles étaient toutes d’accord que Kennedy avait gagné ….

Tout doit être pesé, sous pesé : le costume, l’éclairage, la cravate, le nœud de cravate ,la transpiration sous les spots, le décors, les journaliste (race, sexe, taille…..).
C’est un réel travail de pro .

Tout est clairement stipulé dans un contrat y compris le public éventuel, visible en gros plan, plan large, etc, etc, etc …

Ce que vous voyez est une pièce de Théâtre .
Et c’est vous qui allez payer la place !


 


Le bon support au bon moment .

Il n’y a pas de bons supports absolus .
Il y a un bon support au bon moment .


Quand les gens sont sur la route, le bon support, c’est la radio .
Quand les gens sont chez eux le soir ,le bon support ,c’est la TV.
Quand les gens sont en famille ,le bon support ,c’est le cinéma.

Le « bon support » varie au cours du temps, que ce soit à court ou long terme ….
 

  • Jusque dans les années « 50 »,vous ne deveniez pas « Président » des USA si vous n’aviez pas fait de grands discours populaires .
  • Actuellement, vous ne devenez pas « Président »,si vous n’avez pas fait « un carton » à une émission tv …..

Aux USA, pendant « la Super Bal »,si vous ne passez pas votre pub pendant la Super bal »,vous perdez vos sous …
tout le monde est devant la Super bal et rien que çà ….
 


A chaque support, son règlement tacite :

Exemples de lois tacites pour un support :

  • Le journal « bas de gamme » va se contenter des conneries qu’on lui file, tout content d’avoir un article bien écrit , complet ,et  sans faute, .
  • Le journal « haut de gamme » , va exiger de vérifier les sources .
  • Le journal « spécialisé » ne va publier que ce qui intéresse ses lecteurs quelle que soit la pertinence et l’intérêt des choses .
    Le journal du pécheur par exemple sur une loi concernant le port d’arme, ne va s’intéresser qu’à une seule chose : est ce que le pécheur de Carpes peut ou non être armé pendant qu’il pèche ?
     

 

Les lois tacites entre les supports :

  • La radio, c’est pour informer « tout le monde ».
  • Le journal, c’est pour informer les lecteurs du seul journal .
  • La TV et le cinéma, c’est pour distraire .

La pêche aux « couillons » .

Dans la société il y a une foule de gens tout à fait respectables, honnêtes intéressants, etc, etc .
Ces gens ne font jamais de politiques .
Mais ces gens sont éminemment « populaires » .
Et ils sont populaires dans TOUTE la société .

Autre caractéristique ; ils sont souvent à la fois très intelligents et très cons ….
Ils sont très « cons » parce qu’ils n’ont pas compris dans quoi ils sont tombés …
Je les appelle « les couillons » ….parce qu’ils sont les couillons de l’affaire …

 

Comme ils sont populaires dans TOUTE la société, si vous parvenez à les embarquer dans votre aventure ,
vous allez forcément récupérer des voix qui sinon ne vous seraient généralement jamais arrivées ….

Le même genre de raisonnement vaut pour les aides aux associations caritatives …
(en plus celles-là sont exonérées d’impôts » ….).


Monsieur « Imper ».

Si on veut se présenter il faut porter un imperméable de marque …
Rien ne doit s’accrocher dessus .
En dessous , toutes les saloperies qu’on veut, mais « au dessus »,tout doit être « nickel » .

Aux USA ,surtout dans les années de la guerre froide, il suffisait qu’on sache, même sans raison objective aucune,
vous taxer de « communiste »,et vous étiez « foutu » .

Une fois que vous portez ce badge, toute discussion est perdue d’avance.
Vous ne saviez plus vous en sortir .

Si vous réclamez dans votre programme des soins de santé pour tous, l’école pour tous, une pension pour tous, votre compte est bon ….
Vous êtes immédiatement catalogués de communistes, ce qui clôturé la conversation .

N’essayez surtout pas de dire que c’est pourtant bien le message « chrétien » …Vous n’allez faire qu’aggraver (si faire se peut) votre cas ….
Même (et souvent « surtout) parmi les gens qui en auraient pourtant le plus besoin ….



Monsieur « Propre » .

On ne vote que pour quelqu’un d’honnête » .
Si quelqu’un est « honnête »,il l’est tout le temps et partout .


Traduction : la moindre peccadille qu’on peut vous opposer , quand bien même elle n’a aucun lien avec votre fonction est un crime de guerre inexpiable .

Regardons le passé récent :

Bush a trafiqué les élections, mais on en a pas la preuve .
Bush a trafiqué la question sur les armes de destructions massives, mais on en a pas la preuve .

Par contre Clinton lui …. Aurait du être plus regardant avec ses secrétaires …

Qui a manqué d’être destitué ?
Qui n’a jamais manqué d’être destitué ?

Morale de l’histoire : un scandale sexuel , même remontant au petit Jésus, et c’est « la mort » …

 


 

Seules  les idées claires vous engagent , pas les vagues souhaits .

Tant qu’une idée n’est pas clairement exprimée de façon compréhensible par tous, elle est reléguée au statut de ramasse poussière-voiture balais .

Seules sont prises en réelle considération les idées bien claires .

Les autres sont de puissants aimants à ne pas négliger ,car elles ne coûtent rien à soutenir …

  • Non à la violence .
  • Oui au progrès
  •  
  • Tout ça passe comme une lettre à la poste .
    MAIS !!!
    Ne commencez surtout pas à mettre en œuvre ce que vous dites :
     
  • Interdiction de la vente d’armes au public
  • Taxes pour subventionner la recherche fondamentale …

Examinons tout de suite la différence entre le souhait et la réalité .
C’est le jour et la nuit… bien que ce soit la même chose ….et son contraire ….

  • Souhait : non à la violence  …. Tout le monde est d’accord .
  • Réalité : Interdiction de la vente d’armes ….le lobby des armes et tout quiconque a un flingue est pas d’accord du tout …..

Tant que vous vous ferez couillonner par des idées générales,
vous serez à la fois de la revue et à l’addition !!!!!

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 06/01/2016